parapluies-assurance

Loi relative à l’assurance emprunteur :
la résiliation à tout moment

La loi relative à l’assurance emprunteur a été publiée au Journal officiel le 1er mars. Elle prévoit que les assurés vont prochainement avoir la possibilité de changer d’assurance emprunteur à tout moment. 

De plus,  il y aura la suppression du questionnaire de santé lorsque l’encours de crédit par assuré est inférieur à 200 000€ et un renforcement du droit à l’oubli.

La loi prévoit que les assureurs auront, à compter du 1er juin 2022, l’interdiction de demander un questionnaire de santé ou des examens médicaux aux assurés dès lors :

  • que le montant total des crédits pour un même assuré est inférieur à 200 000 €,
  • et que l’intégralité du crédit sera remboursée avant que l’assuré ait atteint l’âge de 60 ans.

Résiliation à tout moment d’une assurance de prêt immobilier :

Le texte instaure le droit, pour l’assuré, de résilier sans frais et à tout moment l’assurance emprunteur adossée à un prêt immobilier. La condition sera de présenter une assurance de substitution offrant les mêmes garanties à l’établissement lui ayant octroyé le prêt.

Ces mesures s’appliqueront aux offres de prêts émises à compter du 1er juin 2022. Cela sera le cas à compter du 1er septembre 2022 pour les assurances emprunteurs en cours.

Les articles publiés sur ce site web ont été rédigés par GB Consulting à l’aide d’articles, livres, formations, vidéos ou autres supports d’informations. Ils ont un objectif exclusivement informatif et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

produits-structures

Comprendre les produits structurés

Environnement de marché à action très volatile, taux d’épargne peu rémunérateur, contrainte de l’immobilier locatif… les produits structurés tirent leur épingle du jeu et séduisent de plus en plus les investisseurs.

Lire la suite »
risque-fiscal

Le risque fiscal c’est quoi ?

Il s’agit d’un contrat d’assurance décès à fonds perdu qui prévoit en contrepartie du paiement d’une cotisation le versement d’un capital à un bénéficiaire désigné, en cas de décès de l’assuré.

Lire la suite »